Blogia
gramophone

Le capitalisme en convalescence

Le capitalisme en convalescence "conclusion du G20"

par Nestor Elias Ramirez

vendredi 3 avril 2009

Après l’intervention du président des USA hier soir (02/04/09) est-ce qu’il est juste de considérer deux idéologies différentes, je fais allusion à la différence jusqu’aujourd’hui de l’idéologie capitaliste et l’idéologie socialiste.

Le président du pays "symbole du Capitalisme", c’est montré réaliste, car aucune politique local n’est possible sans admettre l’influence dans cette sorte d’interaction, où le libéralisme prôné par le passé rendrait éventuellement un service aux peuples. 

Juste cette vision nous induit à penser que "le système change"" d’un système de concentration de richesse vers un système de distribution de moyens.

Est-ce juste des jolis mots ? Est-ce juste de la poudre aux yeux ? Est-ce de l’illusion ? 

Le sommet du G20, aurait juste été un travail de diagnostique ou prescription pour un système en état de "coma profond" afin de le mettre en convalescence et le voir se réveiller avec plus d’indifférence et plus d’ambition spéculative qu’avant?

Vu l’idée de John Stuart Mille du point de vue de la psychologie, le comportement humain reste la clé.

Jusqu’à preuve du contraire, l’ambition des iniques l’importe sur la volonté naïve ou consentante des politiques.

Le capitalisme doit renaitre des ceindrais, grâce aux efforts politiques et surtout à la socialisation des pertes où l’ensemble des peuples payent pour la bêtise d’une poignée de fous.

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres