Blogia
gramophone

SACROSAINTE LOI DE L'OFFRE ET LA DEMANDE

SACROSAINTE LOI DE L'OFFRE ET LA DEMANDE

Une politique sur une seule jambe (l’offre et rien que l’offre)

par Nestor Elias Ramirez Jimenez

Joigny, dimanche 8 février 2009

dans la photo le directeur de FULMEN gentillement accompagné par des travailleurs pour aller à la manifs du 29 janvier  

C’est assez curieux les néolibéraux, en parlent d’une mondialisation, toujours encadres, ou barricades dans des notions basiques et archaïques du système, qui sont deux et seul deux :

La libre concurrence (qui n’est jamais garantie)

Et la sacrosainte loi de "l’offre et la demande"



Le gouvernement à brulé à vraie dire tous ces cartouches! Au point qu’il ne lui reste pas de quoi tirer une mouche! (l’argent pour TATI TEPA, les 26 milliards donc 75 % sort à vraie dire des collectivités, les 40 milliards de "crédit" aux banques, etc.,)

Retournons à nous moutons, oui il y deux termes dans la phrase "l’offre" & "demande", nous aurions perdu les lunettes, à quoi bon l’offre, encore que pour des grandes sociétés de BTP. Les ouvriers des chantiers, en allant, chercher à manger le midi vont trouver "FERMEE", en allant au bistrot "FERMEE" en allant chercher des matériaux "FERMEE" 

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres