Blogia
gramophone

évolution et future: les banques

Élucubrations

Dédie à des personnes de mon entourage : Régis Lemaitre, S. V., Wilfrid Swartvagher, Astrid Aguirre, Anthony Grégoire, Annie Chomon, Alain Boudon dans une liste non exhaustive.

 

évolution et future

 

Impossible de se abstraire de nous jours à la réalité du système financier mondiale, pour qui que ce soit où qu’il soit sur la surface de la terre.

 

Mais en pratique dans le quotidien, de chaque citoyen ; le béotien type vie à des années lumière de la réalité qui pourtant lui concerne de toutes manières.

 

L’indifférence véhémente des classes populaires

 

Causes e conséquences

 

Les causes

 

 

il est indispensable connaître la raison de l’indifférence du citoyen type, celui qui par sa place de consommateur lambda anime réellement le système tel qu’il fonctionne de nous jours.

 

Nulle doute qu’il y a un sentiment d’impuissance, qui peu prendre différentes variables depuis la simple tendance à éviter les urnes, jusqu’au discours « bouche à oreille » qui pestiféré au quotidien sur le comportement des leaders politiques.

 

Si des critiques sont observées, dans le discours du citoyen lambda ; sans doute qu’une partie de vérité, doit se trouver dans cette image perçu dans le bas de l’échelle sociale. Nier les faits ne favorisera pas l’analyse ou diagnostique.

 

Alors il y a des effets négatives du travail des législateurs sur le citoyen ?

 

La réponse inéluctable est OUI, mais alors allons voir la cause ? La cause prend sa source dans une fait logique, les élus évoluent dans la hiérarchie de gestion des affaires de la cité, évolution qu’éloigne ceux-ci en proportion aux avantages qui donne le revenu.

 

Lorsque les élus arrivaient aux échelons supérieur de réussite grâce au suffrage dans la plus part des cas, nous pouvons constater, un procès de désolidarisation de l’élu vis à vis des besoins basiques des citoyens.

 

Les causes de la désolidarisation des élus ?

 

Deux grandes raisons de la politique sont le lobby et le clientélisme, difficile de différencier bien que le premier se limite par définition étymologique à la présence de minorités, en générale au budget puissant pour faire pression sur le législateur dans le but d’obtenir des bénéfices de tout ordre, alors que le deuxième nous souligne des tactiques, qui restent aussi discutables voir pénalement risquées pour accroître sont influence, dans d’autres termes nous sommes aux portes de la définition de mafia

 

MAFIA : mot d’origine italien qui désigne un groupement qui cherche un but commun, mais dans l’ombre surtout dans le domaine juridique et financier.

 

La raison pour laquelle nous vivons des crises financières, et autres krach boursières, prend sa source dans la volonté des politiques à permettre que la nébuleuse financière soit moins taxé en termes de fiscalité que le système de production de valeur ajouté basique, c’est à dire de transformation de matières, là ou se crée la véritable plus-value.

 

Conséquences

 

La société a besoin d’un système bancaire et financier, cela ne se discute pas

 

Ce qu’est lamentable, est le comportement insolent et puérile des institutions du genre « hedge fund », la spéculation sur les devises, sur les matières premières, le montage financière frauduleux, l’évolution de leur activité se mesure dans le gain que les fonds d’investissement ont généré 1760 milliards de dollars en 2007 et 2000 milliards de dollars en 2009, une des explications de l’insolente santé financière des USA est due à que trois sur quatre fonds d’investissement sont appartiens soit aux USA soit à l’Angleterre.

 

Le manque de cloisonnement entre l’argent de dépôt et l’argent du jeux en bourse est une des causes de la perte de confiance des clients, sachant que la perte de confiance se traduit tôt ou tard par un krach.

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres