Blogia
gramophone

LA SOCIETE ET LE LOBBING DE LA GUERRE

LA SOCIETE ET LE LOBBING DE LA GUERRE Complexité sociale

 

La société, l'avenir et le culte religieux

Joigny mercredi 13 février 2008

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ dit Gramophone

Tout au long de l'histoire de l'humanité les civilisations disposent d'un culte, une adoration. Une entité supérieure prend en charge l'ensemble des incognitos, les doutes, l'espoir et bien d'autres notions aux quelles la science aurait manqué de répondre, (un régime où le doute et la peur font la pierre angulaire)

A ce titre, les religions sont indispensables, bien avant les notions de politique, de clivages et prosélytes, les faits de l'histoire en font l'écho. Autant dire que les limites de l'éthique et des droit fondamentaux des humains auraient été mante fois bafoués avec en toile de fond les religions bien avant les guerres modernes pour les richesses du sous-sol.

Un conflit me vienne à l'esprit parmi les autres, de par sa longévité, assez étonnant d'une part un peuple et une terre dotez d'une longue histoire, ayant vécu relativement en harmoniée, de l'autre la pression sans doute, le lobbying qui passe d'une théorie brillante sur le papier au plus grotesque des conflits, la plus grande honte à mettre sur la conscience de l'humanité.

Sans parler du commerce des ingrédients belliqueux, qui fait gagner énormément d'argent à des magnats, parmi lesquels certainement comme actionnaires même des Nations.

Triste date en vue des proportions du conflit, que celle du moi de février 1947, qui pourrait croire que des rescapés d'un génocide deviendraient à leur tour des tortionnaires. Ridicule saure que de généraliser ou stigmatiser dans le champ de la sociologie. Toujours est-t-il que nous vivons des faits. Qui conque oserait nier ? Qui conque (en tant que peuple de France) admettra que la Normandie, ou l'Alsace ou n'importe quelle région devienne un jour une nation par imposition de qui que ce soit (même de la ONU)

Combien des générations vont naitre encore dans une atmosphère si minable. Loin de moi une volonté panégyrique, mais une profonde tristesse échafaudé sur la honte. Je ne me sentirais jamais capable de juger une personne ayant un âge inférieur à 61 ans et ayant né sur le sol des phéniciens.

Pour ce donner "la bonne conscience" une partie de la terre apporte un lourd support économique : salaire, infrastructures, reconstruction tandis que les artificiers de la honte et d'autres psychopathes s'affrontent et détruisent ; dans un cercle fermé.

Quant à ces derniers ; est-ce-que né au milieu des sifflements des fusils, l'explosion de roquettes. Ayant grandi parmi les fantasmagoriques façades, décorés d'impacts de multitude d'armes de tout calibre, un individu saura pas atteint dans le plus profond de son âme ?

Qui est derrière tout cela ? Qui paye le plus cher tribut ? et qui ramasse les bénéfices du conflit ? Car tout cela a un prix ! Un prix en vies humaines, un prix devant le tribunal de l'histoire, un prix vulgaire et très sale sous forme d'argent !

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres