Blogia
gramophone

DIAGNOSTIQUE CLINIQUE DE L'ECONOMIE

DIAGNOSTIQUE  CLINIQUE DE L'ECONOMIE

Par Nestor Elias RAMIREZ JIMENEZ

 Joigny mardi 11 décembre 2007  

 

A la lumière de la "propension à consommer" le montant d’argent consacré par les ménages  à la consommation est mathématiquement proportionnel à le stracte sociale, d’où la règle logique de "l’impôt progressif" contraire pourtant au libéralisme financier, et la pensée hérédé d’un de ces pères dans la personne de Vincent GOUNAY 

Que la consommation des ménages soit l’axe clé de toute économie reste indiscutable; en conséquence une politique économique saine veut qu’il soit nécessaire de stimuler l’accroissement de la production plutôt qu’une modification du principe de "l’impôt progressif". 

 

Une telle erreur conduit à la "thésaurisation" qui d’ailleurs reste un faux symptôme de la santé économique sur la santé globale d’une société. 

 

En pratique, s’opère le ralentissement de la roue économique primaire. 

 

Puisque l’épargne se transforme en matière première de la finance qui vise la capitalisation et les bénéfices en capital et la spéculation, plutôt que l’investissement dans des techniques de production et services. 

 

Une capitalisation en quelques sortes de manière exponentielle, dans un commerce "parallèle" qui reste nécessairement en détriment du commerce de produits manufacturiers et en général des bien de consommation courante: 

 J’ose formulaire donc que : "La valeur ajouté, dans la transformation des matières premières est un fort pourvoyeur d’emploi, emploi à son tour clé pour la propension à consommer, tandis que la spéculation financière accroit le capital au prix de la réduction de l’emploi et le progrès scientifique "automatisation" n’arrange pas les choses"

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres