Blogia
gramophone

USA "le géant aux pieds d'argile"

USA "le géant aux pieds d'argile"

 

 

Ralentissement économique mondiale

Joigny jeudi 17 de janvier 2008

par Nestor Elias Ramirez Jimenez

L'immobilier en tant que facteur, rien qu'aux USA cela doit couter : les prévisions de croissance qui vont intimement liées à l'emploi. Ne pas oublier qu'en matière d'emploi précaire les USA détiennent la clé en bénéfice de la croissance.

Et comment toute société, plus un emploi est précaire plus sa suppression reste plausible. Ne pas oublier qu'en matière d'emploi précaires les USA ont la clé pour la gestion de la croissance.

D'après l'opinion des experts et des cabinets en matière économique, au sujet votre serviteur avait signalé dans le forum du FIGARO rubrique "politique économique" en date du 20/09/2006 sujet cocooning économique, je cite :

"... Analyse ou évaluation sur les relations emprunteur et prêteur, établis par type d'emplacement, type de prêt et taux, en relation à l'appartenance ethnique et le sexe pour l'année 2005. (Extrait, attention ce document perd toute sa valeur en dehors du présent texte) :

Américains indiens ou natifs d'Alaska 41 081
Asiatiques 325 881
Noirs ou Afro-Américains 51 2130
Natifs d'Hawaii et pacifique 33 931
Autres minorités 3 052

C'est une manière qui ne relève pas de l'étatisme, non, dans la jungle de l'économie libérale, l'absence d'arbitre, reste la porte ouverte à tout genre d'excès sans que cela soit nécessairement positif pour l'équilibre sociale, indispensable pour une vie saine..."

L'économie d'un pays pour tant si riche, reste pour tant "le géant aux pieds d'argile", supportée en partie non négligeable sur le mouvement économique des tout petits "les pauvres" et leur consommation au quotidien.

L'univers si riche, des finances, d'un standing si luxueux, au fait prend source dans le travail type fourmi, je pense vous vous en douté bien au grand maître en sociologie à ce moment là Etienne de La Boétie.

je reste l'ignare, en économie, mais à vrai dire dans une société où la majorité reste pauvre, l'avenir l'est autant ! Faire des prévisions dans un tel cas ne demande pas la moindre connaissance en économie : être sortie de Harvard, Cambridge, Sanford ou encore Berkeley, une simple notion de bon sens, donc pas de quoi pavoiser de ma part.

"Dans la jungle de l'économie libérale, l'absence d'arbitre, reste la porte ouverte à tout genre d'excès sans que cela soit nécessairement positif pour l'équilibre sociale, indispensable pour une vie saine" 

 

Sincères salutations de Gramophone ou gronchon si vous voulez.

 

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

1 comentario

Diego Ortiz -

Ben oui. Ce qui m'étonne toujours c'est la naïveté des gens ordinaires qui permet aux cyniques d'empoisonner le monde. Et il y en aurait encore beaucoup plus à dire... En tout cas la lutte commence par dire et répéter, les faucons (et les vrais) se trouvant apparemment hors de portée : ils en ont les moyens.
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres