Blogia
gramophone

ESPINOZA ET KASSANDRA (message public privé)

ESPINOZA ET KASSANDRA (message public privé) Dans la rubrique Culture d'un journal français, j'ai eu la curiosité d'entrer il y a quoi moins d'un mois Le monde moderne et en particulier celui d'Internet veut qui des liens se développent, entre personnes d'horizons différents, de cultures différentes, et de condition social et culturelle différente A une exception près, cette sorte de "soupe" tiens lieu que parce l'anonymat est préservé en grande partie. Même si c'est juste pour le début. Je me considère un ignare en philosophie et sciences sociales, par contre j'ai du pour l'âge, et l'Internet, développer une passion croissante pour les relations sociales, pour l'économie mais pas dans le sens politique démagogue du terme. 

Voilà quelques personnes de cette rubrique, maintenant dans mes relations virtuelles d'au moins pour qui j'ai maintenant nécessairement de l'admiration, je parle de TROLLE, VOILA ET KASSANDRA, pour l'instant sans oublier l'attaque sauvage mais positive comme m'a fait comprendre Kassandra ou dans le sens du coup de pieds, présenté plus dignement, les critiques négatives font avancer en fin de comptes.

lundi 10 décembre 2007

A Madame KASSANDRA

ma très chère damme

L'honneur en question je ne le mérite pas. Car j'ai une hygiène de vie ou ensemble de principes, trop figés, pour faire tout à coup, une exception. Loin de moi tout idée d'égoïsme, pédanterie, ou autre sentiment du genre.  Vous allez comprendre très vite: je ne suis pas arrivé à la rubrique avant vous ou les autres, dans le fond cela me dérange donc d'imposer quoi que ce soit, car ma passion pour la démocratie et l'ordre vu que je sois attaché aux principes aux quels j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Sans vouloir frotter qui que ce soit dans le sens du poil, j'admire en chacun déjà la volonté de s'écarter du quotidien pour y venir lire, répondre et apporter son idée personnelle. L'idée personnelle pour moi restant un pilier aussi de la démocratie. Quel quelle soit pour tant.  Cela implique en conséquence qu'il aurait toujours de personnes en contre de mes principes. A ce moment là, alors je suis toujours disposé à faire face aux attaques avec la seul arme qu'ici est logique et équilibré, le discours.  Qui n'est que la mise en exécution de nos pensées.  D'après les grands de la philosophie que j'adore lire dès que j'ai le temps, les hommes meurent la pensée elle reste immortelle…  ça dit long non?

LA PHOTO EST PROPRIETE DU SITE :

http://www.nobel-paix.ch/bio/aung.htm

 
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres